Sous quelles formes existe le CBD ?

En dépit de nombreuses controverses, il a été constaté que le chanvre, sous sa forme Cannabis Sative, a été cultivé depuis de plusieurs années pour ses bienfaits en médecine et son usage en tant que fibres textiles. Et plus particulièrement, les cannabinoïdes qui sont des molécules que comportent certaines catégories de ces plantes donnent lieu à la production du THC et le CBD.

Le CBD et le THC vis-à-vis de la réglementation en vigueur

Par la suite, des études ont été menées sur la composition de ces molécules de cannabis (CBD et THC) aboutissent à la réflexion de leur utilisation en pharmacologie. Durant des longues périodes d’essai clinique, il a été surtout relevé que, quelles que soient les formes de CBD, aussi bien liquide CBD qu’huile CBD, il a eu toujours des effets bénéfiques sur la santé de l’être humain. Entre autres, son action sur la réduction de la dégénérescence des neurones contribue efficacement à la consolidation des résultats obtenus dans des recherches sur certaines pathologies d’Alzheimer. C’est ainsi que le cannabidiol ou CBD n’a pas été fait l’objet d’une interdiction à la consommation malgré un flou juridique qui l’entoure en France. Cependant, le droit européen précise que tous les produits constitués à partir du CBD ne doivent pas avoir une composition de plus de 0.2% de THC pour être authentique. Pour plus d’infos, visitez le site CBD-Greeneo.

Le CBD en sublingual et par voie orale

Tout d’abord, il y a lieu de mentionner le CBD en sublingual. En effet, ce type de CBD est constitué d’huile à consommer sous la langue durant un certain délai de 60 à 90 secondes avant d’être avalée. Bien entendu, ce sont les muqueuses de la bouche qui se chargent de l’absorption des composés de la substance dans ce cas. L’assimilation du produit dans le sang s’effectue ainsi assez rapidement et sans aucune dégradation par les enzymes. Au fait, cette application sublinguale demeure la plus pratique auprès de la plupart des consommateurs à cause de son efficacité. Par ailleurs, l’utilisation de l’administration par voie orale occupe également une place non négligeable dans la consommation du CBD. En effet, cette méthode reste facilement à réaliser et le consommateur n’a ressenti aucune impression. Elle donne aussi l’avantage d’une délimitation de la dose à chaque apport. De surcroît, sous cette forme, le CBD peut être intégré au sein d’une préparation culinaire ou mélangé à d’autres produits aux fins d’une consommation normale. Toutefois, il y a lieu de noter que cette application semble intéressant par des individus qui ont besoin d’un impact globalisé sur leur corps. L’huile CBD est un excellent moyen pour appliquer sur la peau.

Le CBD par application locale

Entre autres, quand le CBD s’applique localement, telle une application directe sur la peau, il s’ensuit qu’il ne parvient pas à atteindre la circulation du sang de l’organisme humain. De ce fait, l’absorption s’effectue par la surface de la peau. Cette action provoque une interaction avec des récepteurs cannabinoïdes locaux. En réalité, une application des baumes ou des pommades et des lotions sous formes de CBD sur la surface de la peau montre pratiquement un taux d’absorption beaucoup plus faible. Cependant, par application libre, le CBD peut traverser librement la peau à l’aide de ses pores. A cet effet, une application à usage local de l’huile de CBD est vivement conseillée pour la recherche d’une action rapide dans une zone de traitement bien déterminée (peau irritée, ou traitement d’une acné, etc.).

Que penser des produits dérivés et des cosmétiques à base de CBD ?
Comment est fabriqué le CBD ?